100 QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LE SOCIALISME: IX. La question agraire et la libération de le Monde semi-colonial

 

 

84. Les paysans du monde semi-colonial sont-ils opprimés?

 

La grande majorité des paysans dans les pays semi-coloniaux ont seulement un petit terrain ou pas de terre du tout. Il n'y a qu'une petite minorité de paysans riches et bourgeois. Les petits propriétaires fonciers et les paysans sans terre sont exploités par de grandes sociétés agro-industrielles (par exemple, Monsanto), exploitées par les banques (par des taux d'intérêt élevés pour les prêts) ou par les grands propriétaires fonciers. La CCRI considère que les petites paysannes et sans terre sont un allié important de la classe ouvrière dans la lutte pour la révolution.

 

 

 

85. Sont-ils les paysans une classe révolutionnaire?

 

Ils sont une classe révolutionnaire dans la mesure où ils sont prêts à combattre les agro-entreprises et les grands propriétaires terriens, ainsi que contre les banques et l'État capitaliste. Cependant, ils ne peuvent pas se battre de manière indépendante, mais seulement sous la direction de la classe ouvrière. Ils ont également tendance à avoir des tendances conservatrices et individualistes et à se concentrer sur gagner un terrain pour eux-mêmes.

 

 

 

86. Qu'est-ce que la révolution socialiste offre aux paysans?

 

Lorsque la classe ouvrière prend le pouvoir, elle libérera immédiatement les paysans des banques, de l'agro-industrie et des grands propriétaires fonciers. Il abolira toutes les dettes des paysans, expropriera les grands propriétaires terriens et nationalisera le pays pour le distribuer aux paysans petits et sans terre afin qu'ils puissent l'utiliser à des fins productives.