Qu'est-ce que le RCIT défend

 

Courant Communiste Révolutionnaire Internationale (en Anglais- RCIT), www.thecommunists.net

 

 

 

La Courant Communiste Révolutionnaire Internationale (en anglais) RCIT) est une organisation de combat révolutionnaire luttant pour la libération de la classe ouvrière et de tous les opprimés. Il a des sections nationales dans un certain nombre de pays. La classe ouvrière est composée de tous ceux (et leurs familles) qui sont obligés de vendre leurs force de travail en tant que salariés aux capitalistes. Le RCIT défend la théorie et la pratique du mouvement révolutionnaires de travailleurs associé avec les noms de Marx, Engels, Lénine, et Trotsky.

 

Le capitalisme met en danger nos vies et l'avenir de l'humanité. Le chômage, la guerre, des catastrophes de l'environnement, la faim, et l'exploitation sont tous partie de la vie quotidienne sous le capitalisme que sont l'oppression impérialiste des nations, l'oppression nationale des migrants, et de l'oppression des femmes, des jeunes, et les homosexuels. Par conséquence, nous voulons éliminer le capitalisme.

 

La libération de la classe ouvrière et de tous les opprimés est possible seulement dans une société sans classes, sans exploitation et d'oppression. Une telle société peut seulement être établie à l'échelle internationale.

 

Par conséquence, le RCIT se bat pour une révolution socialiste au niveau national et au niveau internationale autour du monde.

 

Cette révolution doit être exécutés et dirigé par la classe ouvrière, parce que seulement cette classe à le pouvoir collectif pour faire basser a classe dirigeante et de construire une société socialiste.

 

La révolution ne peut se dérouler pacifiquement, car une classe dirigeante n'a jamais abandonna ni ne saira jamais abandonner volontairement son pouvoir. Par nécessité, par conséquence, la route vers la libération inclure la rébellion armée et la guerre civile contre les capitalistes.

 

Le RCIT se bat pour la création de républiques d’ouvriers et de paysans, où les opprimés s’organisent dans les conseils démocratiquement élus aux réunions des ouvrières de base dans les usines, les quartiers et les écoles. Ces conseils, à son tour, d’elire et contrôler le gouvernement et toutes les autres autorités de lètat, et conserver toujours le droit de révoquer les élus.

 

Le authentique socialisme et le communisme n'a rien à voir avec le soi-disant «socialisme» qui a régné dans l'Union soviétique, et en l'Europe de l'Est, la Chine et Cuba. Dans ces pays, le prolétariat a été dominé et opprimé par une bureaucratie du parti privilégiée.

 

Sous le capitalisme, le RCIT soutient tous les efforts visant à améliorer les conditions de vie des travailleurs et des opprimés, tout en essayant simultanément de renverser ce système basé sur l'exploitation économique des masses.

 

À ces fins, nous travaillons au sein des syndicats où nous défendons la lutte de classe, le socialisme et la démocratie ouvrière. Mais les syndicats et la social-démocratie sont contrôlés par une bureaucratie pernicieusement connectée avec l'Etat et le capital social par status, des emplois bien rémunérés, et d'autres privilèges. Ainsi, la bureaucratie syndicale est loin d’être les intérêts et les conditions de vie de ses membres, qui se fonde sur le dessus, les couches privilégiées de la classe ouvrière - une aristocratie du travail qui n'a pas de réel intérêt à remplacer le capitalisme. En conséquence, la véritable lutte pour la libération de la classe ouvrière, le renversement du capitalisme et l'instauration du socialisme, doit être fondée sur la grande masse du prolétariat au lieu leur «représentant» de la couche syndicale supérieure.

 

Nous nous battons aussi pour l'expropriation des grands propriétaires fonciers ainsi que pour la nationalisation de la terre et de sa distribution aux paysans pauvres et sans terre. Pour atteindre cet objectif, nous luttons pour l'organisation indépendante des travailleurs ruraux.

 

Nous soutenons les mouvements de libération nationale contre l'oppression. Nous soutenons également les luttes anti-impérialistes des peuples opprimés contre les grandes puissances. Au sein de ces mouvements nous préconisons une direction révolutionnaire comme une alternative aux forces nationalistes ou réformistes.

 

Alors que le RCIT s’efforce à l'unité d'action avec d'autres organisations, nous sommes pleinement conscients que les politiques des sociaux-démocrates et des groupes pseudo-révolutionnaires sont dangereux, et représentent finalement un obstacle à l'émancipation de la classe ouvrière, de les paysans, et de l'autre opprimés.

 

Dans les guerres entre Etats impérialistes nous prenons une position défaitiste révolutionnaire : nous ne soutenons pas de chaque côté, mais plutôt nous préconisons la transformation de la guerre pour une guerre civile contre la classe dirigeante dans chaque des Etats en guerre. Dans les guerres entre puissances impérialistes (ou leurs comparses) et un pays semi-colonial nous sommes pour la défaite de les impérialistes et la victoire des pays opprimés.

 

En tant de communistes, nous maintenons que la lutte contre l'oppression nationale et tous les types d'oppression sociale (contre les femmes, les jeunes, les minorités sexuelles, etc.) doivent être dirigés par la classe ouvrière, parce que seulement ce dernier est capable de fomenter un changement révolutionnairement dans la société. Par conséquence, nous soutenons toujours mouvements de travailler révolutionnaires basés sur les classes des opprimés socialement, alors que nous opposant la direction des forces petites-bourgeoises (le féminisme, le nationalisme, l'islamisme, etc.), qui, finalement, danser au son des capitalistes, et nous nous efforçons de leur remplacer eux pour une direction communiste révolutionnaire.

 

Seulement avec un parti révolutionnaire que lutte comme son dirigeant la classe ouvrière peut-être victorieuse dans sa lutte pour la libération. La création d'un tel parti et l'exécution d'une révolution réussie, comme il a été démontré par les bolcheviks en Russie sous Lénine et Trotsky restent les modèles pour les partis révolutionnaires et les révolutions dans le 21e siècle.

 

 

 

Pour de nouveaux, partis ouvriers révolutionnaires de tous les pays ! Pour une 5e internationale des travailleurs doit être fondé sur un programme révolutionnaire ! Rejoignez le RCIT !

 

Il n'y a pas d'avenir sans le socialisme ! Il n`y a pas de socialisme sans révolution ! Il n`y a pas de révolution sans parti révolutionnaire !

 

Free Homepage Translation