Les élections en France dans les conditions d'un état d'urgence

À bas les racistes de Front National! Pas de vote pour les réformistes Hamon et Mélenchon! Support critique pour les candidats NPA et LO! Combattez pour une nouvelle parti ouvrière!

Par Johannes Moraga, Courant Communiste Révolutionnaire International (CCRI), 30.03.2017, www.thecommunists.net

 

Pour les cinq dernières années, François Hollande et son Parti socialiste (PS, parti socialiste) a jugé la France. Maintenant, nous sommes au milieu de nouvelles élections. Le PS et Hollande a utilisé leur présidence de pousser de nombreuses attaques antidémocratiques et antisociales sur les travailleurs et opprimaient de France ainsi que pour nombreuses attaques sur divers peuples opprimés à l’étranger. Cette politique réactionnaire qui met la France en vertu de l’état d’urgence jusqu’en juillet 2017 (et avec la possibilité d’être prolongée) repoussé beaucoup d’ouvriers qui ont mis leurs espoirs naïfs en rhétorique de gauche de Hollande lors des dernières élections. En conséquence, ils ne voteront pas pour le PS et leur nouveau candidat Benoît Hamon cette fois.

Compte tenu de l’absence d’un Parti révolutionnaire qui aurait pu présenter une alternative fiable à ces travailleurs désabusés, beaucoup d'entre eux malheureusement ont cherché une autre solution “radicale” et en conséquence, a été pris dans le filet du populisme de droite raciste qui a été construite par la  Front National (FN) de  Marine Le Pen> Par conséquent, le FN pourra devenir le parti le plus fort au premier tour des élections en raison de l’échec du Français à gauche, la crise économique et la hausse internationale des populistes de droite.

La démagogie raciste avec laquelle ils essaient d’empoisonner la classe ouvrière est la conclusion logique de chauvinisme français et de la laïcité qui est promue par les médias ainsi que par les candidats des capitalistes, le conservateur François Fillon et le néo-libéral Emmanuel Macron. De toute évidence, aucun travailleur ou opprimés avec n’importe quelle politique de comprendre son rôle dans la société ne pourrait pas donner leur voix aux candidats des patrons, Le Pen, Fillon et Macron !

Mais nous ne pouvons ni  pas soutien les “sociaux-démocrates” du PS qui ont clairement montré dans les cinq dernières années qu’ils ne sont ni sociales ni démocratique! Cependant, c’est un développement intéressant qu’un certain nombre de haut dirigeant bureaucrates de PS déplacé leur soutien envers Emmanuel Macron et son nouveau mouvement politique libérale “En Marche!” Et non au candidat rhétoriquement plus gauche de leur propre parti. Macron doit sa popularité aussi au manque de soutien accordé au conservateurs au fou Fillon qui a montré qu'il était profondément corrompu en “employant” sa femme et ses filles pour fondamentalement pas de travail et de les payer avec l'argent des contribuables!

 

Quel chemin l'Europe prendra-t-elle?

 

Selon les sondages actuels, il semble probable que Le Pen et Macron vont parvenir le second tour de l’élection présidentielle. Dans un tel scénario, les révolutionnaires ne soutiendra aucun des ces candidats parce qu’ils sont seulement les côtés bourgeoises différents d’une même monnaie réactionnaire! Ce serait un scénario similaire comme le second tour des élections présidentielles française en 2002 entre Chirac et Le Pen père ou entre Hillary Clinton et Donald Trump dans des élections aux Étas-Unis. Dans de telles situations révolutionnaires ne peuvent donner n’importe quel soutien électoral à aucun coté ,et au lieu,  ils devraient appeler à l'abstention.

Cependant, nous devons reconnaître que Macron et Le Pen représentent différentes factions dans la classe des capitaliste Française. Une présidence Macron serait d’approfondir le projet d’un État impérialiste de l’UE sous l’hégémonie de l’impérialisme d’Allemagne avec la France comme partenaire junior. Une présidence de Le Pen, en revanche, pourrait conduire à la fin de l’Union européenne telle que nous la connaissons! Comme dans le cas du référendum Brexit, les travailleurs n’ont aucun côté à soutenir – au lieu de cela, nous avons besoin d’organiser une alternative de la classe ouvrière et de la solidarité internationale!

 

La Gauche Française

 

Au premier regard Jean-Luc Mélenchon et son La France insoumise  semble être une solution d’alternative raisonnable sur le bulletin de vote – mais pas sur le second regard! Mélenchon déplacé rapidement vers la droite depuis sa dernière campagne électorale. Il n’a pas encore consulté les membres de son Parti de Gauche, mais simplement créé un nouveau mouvement directement sous son contrôle personnel. En outre, lui et ses amis du “Parti Communiste” soutient l’état d’urgence et de l’occupation impérialiste au Mali et en Afrique centrale. Il est très clair que Mèlenchon est le prototype d’un social-impérialiste, justifiant une politique impérialiste réactionnaire avec phrases  socialistes ou “insoumise”!

La Courant Communiste Révolutionnaire International-CCRI appelle des travailleurs et les opprimés en France de donner leur vote aux candidats centristes du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) et Lutte Ouvrière (LO) – Philippe Poutou et Nathalie Arthaud. Bien que ces partis ont de graves faiblesses politiques, ils représentent des secteurs importants de l’avant-garde de travailleurs. Ils recevront les votes des centaines de milliers de travailleurs révolutionnaires, jeunesse et opprimés qui ont été actifs dans les manifestations de solidarité avec Theo qui a été agressé et violé par les policiers racistes ou lors des manifestations de massives militantes contre la loi El Khomri l’an dernier.

La CCRI appelle aux véritables révolutionnaires en France à faire campagne pour la formation d’un nouveau parti des travailleurs. Cette parti doit être établie dans le cadre d’un nouvelle Internationale des Travailleurs. Dans un premier temps, nous appelons les membres de la base du NPA et LO pour forcer leurs dirigeants à créer une plate-forme électorale commune et de faire appel aux partisans de Hamon et Mélenchon venir ensemble pour la lutte commune. Marxistes préconiserait une plate-forme révolutionnaire pour tel nouveau parti des travailleurs. (1)

Révolutionnaires doivent lutter activement contre le fétichisme de la “gauche” Française pour la “laïcité”,  bourgeois réactionnaire qui est dirigée contre les droits des millions de migrants musulmans pauvres. Surtout le  groupe LO a connu une histoire tristement célèbre d’ignorer la lutte contre le racisme et pour la libération de migrants sous le prétexte économiste que “tous les travailleurs sont égaux”. Les socialistes français doivent prouver qu'ils défendent les opprimés avec enthousiasme et ne montrer pas  aucune arrogance envers eux.

Il est également important que les révolutionnaires se battre pour une perspective socialiste authentique pour le mouvement des travailleurs et des opprimés pour lutter contre la direction actuelle de la classe ouvrière et surtout la bureaucratie syndicale.

Une plate-forme révolutionnaire doit également inclure une position anti-impérialiste cohérente qui non seulement dit “non” à des diverses agressions de l’impérialisme Français sur les peuples d’Afrique et du Moyen-Orient, mais qui est aussi ouvertement en faveur de défait dela machine de guerre impérialiste Française!

Nous appellons à tous les révolutionnaires en France à travailler  avec la CCRI et à rejoignez-nous dans la construction d’une organisation internationale révolutionnaire comme une première étape vers la création d’un parti révolutionnaire du monde!

 

Regarde plus articles sur France:

https://www.thecommunists.net/home/fran%C3%A7ais/france-venger-theo/

https://www.thecommunists.net/home/fran%C3%A7ais/france-loi-el-khomri/

Free Homepage Translation